Choisir la tuile pour une nouvelle toiture

Une nouvelle toiture a toujours besoin d’un revêtement de qualité pour assurer un bon fonctionnement. Parmi les différentes possibilités que vous offre le marché, vous pouvez choisir la tuile pour votre nouveau toit. La tuile est un revêtement qui est utilisé depuis longtemps. Elle existe sous différentes formes en fonction de la nature de votre toit qu’il soit légèrement en pente ou non. Donc, comment choisir la tuile pour sa nouvelle toiture ?

Les avantages de la tuile dans une nouvelle construction

La tuile apporte beaucoup d’avantages surtout pour une nouvelle construction. Elle est classée parmi les matériaux de construction la plus résistante contre toutes agressions climatiques venant de l’extérieur. La tuile est le revêtement de toit le plus utilisé en France avec sa capacité isolante très remarquable. Elle peut être en terre cuite ou en béton, les deux sont toutes très rigides et possèdent une durée de vie assez longue.

Pour une tuile en terre cuite, sa durée de vie est de 30 ans en moyenne. Pour celle en béton, elle peut durer jusqu’à 50 ans si elle est bien entretenue. Pour couvrir un nouveau bâtiment ou pour être servie comme un chaperon pour vos murs, la tuile reste l’une des meilleures options. Son installation doit se faire dans les normes afin de respecter leur alignement. Ainsi, elles résistent fermement à des vents forts. L’isolation de votre toit est aussi bien assurée avec des tuiles comme revêtement.

Les différentes formes de tuile

Le choix n’est pas facile parce qu’il existe plusieurs types de tuiles. En fonction de la forme de votre toit, la pose de chaque tuile est bien spécifique entre elles.

· La tuile canal : la plus ancienne et la plus utilisée pour couvrir les anciennes maisons, mais aussi les nouvelles.

· La tuile plate : elle est faite pour une toiture avec une pente de 35°. Elle est la plus facile à poser.

· La tuile romane : elle est dotée d’un système d’étanchéité remarquable avec son double emboîtement.

· La tuile à emboîtement : elle est également dite tuile mécanique. Elle convient aux toitures dont la pente est comprise entre 25° à 60°. Elle assure une couverture légère pour un nouveau bâtiment.

Les matières qui constituent la tuile

En plus de la forme des tuiles qui joue un rôle majeur dans ses fonctions, les matières qui les constituent sont également très importantes. Ce sont les produits de fabrication de la tuile qui assurent sa durée de vie. Chaque matière est donc très spécifique et possède ses propres caractères.

· La tuile en terre cuite : le revêtement traditionnel qui orne la plupart des maisons en France. Sa durée de vie est entre 25 à 40 ans ce qui constitue son premier atout par rapport aux autres couvertures. Elle est disponible sous différentes couleurs et formes.

· La tuile en fibrociment : c’est la solution la plus économique pour une nouvelle construction dont le budget est assez restreint. Cette tuile est très facile à installer parce qu’elle est très légère donc la manipulation est assez facile. L’isolation thermique d’une toiture de tuile en fibrociment est garantie grâce à la résistance de sa matière de base qui est le ciment.

· La tuile en ardoise : son côté intemporel assure le charme et l’esthétique de votre nouveau logement. Toutefois, le toit doit être bien pentu pour avoir ce style décoratif. Elle ne se décolore pas même après des années de pose et résiste bien aux intempéries.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *